top of page
Rechercher

Quand la réalité frappe

Quand la réalité frappe


Combien de fois dans votre vie l’avez-vous vécu?... Nous avons tous ses moments et ils servent un but bien précis. Pour la pêche ses moments peuvent se manifester sous plusieurs formes. Que ce soit avec un tournoi qui ne s’est pas déroulé comme prévu, pensant avoir un patron solide qui s’est écroulé plus vite qu’un château de sable ou avoir des attentes élevées pour votre plan d’eau préféré et vous planter face première avec les poissons qui sont mystérieusement disparut.



Pour plusieurs, on dirait que certains pêcheurs n’ont jamais de jours comme ça et on rêve d’atteindre se genre de succès un jour nous aussi. En vérité, ils ont SE MÊME genre de jours eux aussi de temps en temps. Ce qui différentie certains pêcheurs versus d’autres est leur capacité de garder leur tête focussée sur la tâche et comprendre se qui se passe quand plusieurs ne pourront pas le faire. D’un petit ajustement, modifier un leurre, de faire un 180 degrés complet et faire quelque chose que plusieurs n’oseraient même pas car ‘’le livre’’ dicte qu’on ne devrait pas. Je me suis retrouvé dans cette position plus souvent que je peux l’admettre mais je vais tout de même admettre que je vais le revivre encore et encore dans le futur. Récemment pendant que je profitais d’une semaine de vacances et passer du temps avec mon bon chum Hugues, elle a débuté dans des conditions loin d’être idéales. Plein front froid, température très froide pour cette période de Juin et des vents qui auraient fait revirer plusieurs pêcheurs de bord. Nous avions choisi un petit lac qui est plutôt bien protégé par des montagnes mais ce n’était vraiment pas assez car le vent balayait se petit lac avec de bonne vagues que je ne pensais jamais voire là.



Longues histoire courte, après de longues heures à essayer de trouver du poisson de qualité, j’ai décider de faire ce que la majorité n’auraient pas trouvé viable comme option et j’ai sortit un gros pencil popper et je me suis mit au travail. Et bien, je me suis retrouvé avec un patron de pêche qui nous as supporté pour un bon moment et nous permettant de faire plusieurs belles captures. Hugues a sauté aussi sur l’occasion pour prendre un autre leurre de surface et connecter avec d’autres beaux spécimens aussi. Avec le vent qui ne lâchait pas prise un instant nous avons couvert chaque centimètre carré des espaces qui étaient protégées. Plus tard en journée notre patron nous a lâché d’un lancer à l’autre nous laissant les deux à se gratter la tête jusqu’au cerveau. Nous avons donc décider de prendre des techniques de puissance et sortit les jigs vibrantes et nous avons terminé notre journée en beauté.



Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres sur une façon qu’une journée peut se terminer. Gardez en tête qu’en tant que pêcheur vous ne pouvez contrôler que deux seuls facteurs : vous-même et votre équipement. Le reste n’est que hasard et coup de chance. Je connais plusieurs pêcheurs qui ont tendance à trouver le poisson presque tout le temps et certains diront que je suis dans cette catégorie là mais je peux vous assurer que des ‘’grinds’’ j’en vie tout autant mais je fais de mon mieux pour en sortir le meilleur possible et figurer quelque chose.



Depuis longtemps je prêche une approche sur les patrons versus les ‘’spots’’. Ok, il viendra un temps sur votre plan d’eau favoris que certains ‘’spots’’ vont produire de façon constante mais c’est se qui les rend bon qui est important et pas tant le ‘’spot’’ lui-même et c’est souvent se qui fait la différence entre un pêcheur qui est capable d’être constant et un qui mettra le facteur chance de l’avant quand les choses ne vont pas comme prévu.



Ne laissez pas un ‘’grind’’ ou une mauvaise passe vous mettre dans des états mais gardez en tête que des mauvais jours peuvent arriver peu importe ce que vous ferez et que les achigans auront la gueule soudée fermé. Comme je dis souvent, si les pros peuvent revenir bredouille, vous aussi donc ne vous sentez pas mal. Étudiez et faite une rétrospective de ce qui s’est passé et apprenez de tout ça pour devenir un meilleur pêcheur et personne.


Gardez la tête haute et travaillez pour garder la ligne bien tendu!


Pascal

Bearded Bass Projekt.


48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page