top of page
Rechercher

Les tournois de pêche: un outil d'apprentissage

Dernière mise à jour : 22 déc. 2021

Plus jeune je regardais les pêcheurs professionnels et je ne pouvais que m’imaginer sur les divers plans d’eau qui m’entouraient et faire des tournois sur chacun d’eux et me tenir fier sur le podium les mains remplies d’achigans. Il est facile de se laisser leurrer tel un poisson trop peu soucieux et ne pas comprendre tout ce qu’implique l’univers des tournois de pêche.



Pour moi ma première vraie expérience est venue avec mon père pour un tournois multi espèces sur la rivière des Outaouais organisé par Claude Auger. Ce tournois reste encore gravé dans ma mémoire pour me rappeler que ce genre de pratique demande une endurance assez élevée car je me rappel très bien en fin de journée avoir peine à tenir et ouvrir une cannette de liqueur lors du souper. Avec le temps cette endurance c’est développé et je peux me permettre d’enchainer plusieurs jours de pêche assez intense.



Plusieurs professionnels ne se cache pas pour parler de santé physique pour pouvoir performer et prendre la demande physique que ces tournois peuvent demander. Il faut comprendre que pendant de longue heure, devoir être debout longtemps, faire de multiples lancer, ferrage et combats avec des poissons. Aussi devoir contrôler son équilibre peu importe l’environnement et la météo et ce sans aucune pause peut causer un stress physique relativement demandant et ceux qui n’y ont jamais été exposé ne le comprendront pas tant qu’ils ne l’auront pas vécu soit de façon ‘’simulé’’ lors d’une journée où l’on pousse la machine ou lors d’un tournoi officiel.


Je me rappel encore aussi très bien de mon premier vrai tournoi d’achigan sur le même plan d’eau et les leçons que j’y ai appris. Ce tournoi ce voulait pour moi une expérience d’apprentissage mais aussi un moyen de pousser mes talents de pêcheur que je pensais naïvement à un meilleur niveau mais il faut toujours ce souvenir que peu importe le niveau qu’on pense avoir, il y aura toujours quelque chose ou quelqu’un pour nous faire descendre de notre nuage. Cette journée fut pour moi l’exemple parfait de comment ce le faire rappeler. Sans entrer dans trop de détails, pour mon partenaire et capitaine du bateau et moi, la loi de Murphy qui dicte que ce qui peut aller mal, ira mal… et bien la loi c’est appliqué sans pitié pour notre manque d’expérience en tant qu’équipe.


Tout ce bagage me viendra en aide un peu plus tard lorsque je commencerai à vouloir pousser mes limites plus loin et lorsque ma volonté de vouloir comprendre plutôt que juste apprendre prendra le dessus. On doit garder en tête qu’en tant qu’être humain, on apprend toute notre vie jusqu’à nos derniers instants mais l’apprentissage n’est rien si l’on ne comprend pas la signification de nos apprentissages. C’est là où j’ai pu pousser mes limites plus loin et où je les repousse encore aujourd’hui.



Je peux maintenant affirmer hors de tout doutes que je suis en mesure de mieux comprendre les apprentissages que je fais sur la pêche et où je peux non seulement mettre en pratique mais apprendre et comprendre de la pratique. Pour moi c’est la marque du point tournant où une personne qui pratique un sport quelconque peut vraiment faire un cheminement qui lui apportera bien plus qu’il peut l’imaginer.


Les tournois pour moi sont une des meilleures sources possibles pour un pêcheur pour non seulement se faire les dents mais aussi apprendre dans un environnement qui permet de repousser ses limites à un rythme où ce n’est pas nécessairement une option. Plus loin que ça, cet univers presque surréaliste permet aussi de s’entourer d’une base d’information incroyable qu’est les participants de ces tournois. Certains ne sont peut-être pas aussi facile d’approche mais la moyenne se permettra de donner des trucs et des astuces sur comment mieux performer. Ne soyons pas dupe non plus, personne ne donnera de points GPS direct ou de secteur mais plusieurs vous diront tout de même clairement quoi regarder et comment travailler certains leurres de certaines façons vous aideront à mieux performer.



Il faut aussi savoir comment approcher les autres compétiteurs et ne pas devenir une espèce de ‘’groupie’’ ou paparazzi. Le respect et l’intégrité sont des choses que les pêcheurs de tournois portent très haut dans leur liste et briser un de ces points vous garantira presque à coup sur un refus de vous aider. Mais une approche simple et au sens large des infos vous permettront plus souvent qu’autrement d’avoir certaines pièces du casse-tête qui vous aideront si vous savez comprendre et mettre en pratique les informations données.

Une autre façon de pouvoir apprendre beaucoup des tournois vous viendra des opportunités de pouvoir être observateur dans le bateau d’un pêcheur ou d’une équipe. Savoir observer et poser les bonnes questions vous permettrons de voir sur le fait pourquoi une approche X, dans les conditions Y, donne le résultat Z. Pour avoir eu la chance de le faire à plusieurs reprises j’ai pu apprendre, comprendre et retenir une tonne d’infos qui encore aujourd’hui ce traduise par de meilleurs résultats dans mes sorties sur l’eau.



Tout ceci pour vous dire que oui les tournois peuvent avoir un air très intimidant et à limite épeurant mais gardez en tête que ceux qui y participe ont un amour profond pour le sport, une passion qui dépasse dans certains cas les limites de ce qui peut être considéré comme sains mais avant tout, il s’agit d’une source d’information incroyable et d’un puissant outil d’apprentissage pour vous.


Sur ce, prenez soin de vous et à la prochaine! Pascal Bearded Bass Projekt



17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page