top of page
Rechercher

Le nœud: Pas juste une connexion pour le leurre

J’ai réfléchi longuement avant de me décider de faire cet article mais je me suis dis que je ne suis certainement pas le seul avec cette mentalité que je veux vous parler. Certains diront que la pêche c’est une échappatoire du stress de la vie quotidienne, de la civilisation, de leur conjoint(e) ou peu importe la raison qu’ils mentionneront. Pour certain c’est un travail, pour d’autres c’est un passe-temps utile pour remplir un trou dans leur train-train quotidien. Certains, comme moi, y trouve une connexion, le nœud qui les rattache à eux même.


Je vous mentirais si je vous disais que pour moi la pêche n’a pas toujours été LA méthode pour déconnecter ou je devrais dire reconnecter avec mon ‘’moi-même’’. J’ai pratiqué le paintball sous le format de simulation militaire pendant plusieurs années avec mon équipe et j’ai forgé des liens avec des personnes qui sont encore dans mon entourage proche malgré que je ne pratique plus le sport depuis quelques années déjà. La pêche malgré tout à toujours fait partie de cette connexion qui me relie avec cette partie de moi qui joue un peu à l’ermite en temps normal. Ceux qui partage mon quotidien voit le Pascal qui est bon vivant, aime rire et avoir son plaisir tout en travaillant mais plusieurs ne voit jamais celui qui est derrière un pseudo masque qui ne sort que lorsque la pêche devient le sujet pour un certain temps ou lorsque je me retrouve à la pêche. A ce moment, tout est clair, visible et simple… Je suis MOI. Le temps, les tracas, le monde extérieur et tout ce qui le suit normalement reste hors de ce royaume pour le temps que je prends pour vivre le moment.



J’oses penser que je ne suis pas le seul à faire ceci et je me dis que la société nous pousse souvent de façon consciemment inconsciente à changer notre allure pour plus facilement suivre la vague. Ceux qui ont les deux pieds constamment dans l’univers de la pêche n’ont que très rarement à le faire car ils sont entourés en permanence par des gens qui en vivent d’une manière ou d’une autre. Je regarde le manège tourner parfois avec un peu de recul et je me demande si le tout vaut la peine mais au point où le tout est rendu je me rappel assez rapidement pourquoi je le fais et c’est simple. Pour moi et comme pour plusieurs, la pêche est ce nœud, cette connexion qui nous garde les deux pieds sur Terre et nous permet de faire tout le reste sans trop de problème ou de questionnement.


Il est facile de simplement enligner les dynamiques, la gestuelle et ne pas prendre le temps d’observer, profiter, savourer le moment pendant qu’il défile devant nous. Je m’efforce de le faire à chaque fois que je suis sur l’eau, soit en solo ou avec quelqu’un et trop souvent à leur insu. L’an passé à plusieurs reprises j’ai pris le temps de le faire, plus qu’à l’habitude. Autant par besoin que par pure volonté de partager et savourer le moment présent. Une façon que j’ai de faire cette connexion, même si le moment choisi semble étrange est à la fin de chaque sortie au moment du départ et je remercie le plan d’eau visité pour l’opportunité qui m’a été offerte de profiter de ces richesses. Je me rappel d’avoir fait rire plusieurs personnes avec ce petit geste anodin mais pour moi, il est important et agit comme une personne qui finirait la prière avec le fameux ‘’Amen’’. Pour moi la connexion va jusqu’à mon âme et il est important pour moi de vivre la connexion jusqu’au bout et remercier la vie de me permettre de faire cette connexion.


Que ce soit de ce lever au chant des coyotes, faire des heures de route pour prendre du poisson ou simplement mettre mon bateau à l’eau à la marina juste à côté de chez moi après le travail pour quelques heures, l’expérience reste la même : je vie, je reconnecte avec moi-même et je me permets pendant ce moment de pouvoir faire ce nœud pour m’attacher à ce qui est pour moi, la meilleure thérapie qui soit. J’ai souvent pensé dans le temps que c’était égoïste pour moi de laisser des personnes derrière moi pour aller vivre cette connexion mais avec le temps je me rends compte que sans ça je ne me rendrais pas service et je permettrais ultimement au négatif de prendre le dessus sur le reste et ça je vous dirais que ce serait hypocrite de dire que ce n’arriverait pas.


Avec le temps et le recul on comprend souvent beaucoup de chose et on sait très bien ce qui nous fait du bien, sur tous les plans possibles. La pêche pour moi est ce nœud, cette connexion solide et pourtant simple à faire qui nous relis non seulement à nous même mais nous permet de se relier avec la nature, avec des gens qui nous tiennent à cœur et nous fait réaliser combien ces gens nous sont chères aussi. Chaque lancer, chaque poisson, chaque moment passé dans ce royaume nous aides beaucoup plus qu’on ce le laisse croire et nous aides grandement à garder notre regard éclairé.



Pour terminer, que vous soyez novice, expérimenté ou simplement à la recherche de ce qui pourrait être la solution pour reconnecter à vous-même, la pêche est une solution souvent utilisé mais tout aussi négligé et mérite que l’on porte son regard dessus. Si je peux vous donne qu’un seul conseil, donnez vous le temps de prendre le temps de savourer le moment présent lorsque vous êtes à la pêche. Savourez chaque petit moment et absorbez ce qui vient avec.


Sur ce, prenez soin de vous et bonne pêche!

Pascal

Bearded Bass Projekt



15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page