top of page
Rechercher

Comment préparer sa pré-saison

Rendu à la période des salons, dans les mois de Février et Mars plusieurs d’entre nous sommes déjà à rêver des belles journées de pêche qui sont à l’horizon. On veut tous sortir dehors lancer une ligne le plus tôt possible. Il faut savoir que notre saison, pour maximiser son succès, mérite une préparation bien fait.


Que vous soyez un pêcheur de tournois à ces premiers pas dans cet univers ou un vétéran des compétitions, un pêcheur occasionnel ou un mordu qui doit sortir le plus possible vous pouvez vous préparer avant même de sortir votre équipement.


Ce que vous pouvez faire varie selon vos buts pour votre saison et le degré où vous voulez aller. Le tout passe par ce faire une liste de plans d’eau à visiter, voir à travers nos équipements ce qui à besoin d’être remplacé, ajouté, entretenue, commandé etc. Ça passe aussi par les mises à jour de vos sonars, chartes, accessoires et autres aussi.


La liste de plan d’eau est valide peu importe le pallier auquel vous adhérez pour le simple et unique fait que ça va vous permettre de savoir si vous devez planifier vos vacances,

logements (hôtels, motels, chalets etc.), essences etc. Tout ceci vous permettra en plus de dresser une liste d’équipements pour vous adapter à l’endroit si besoin et savoir ce qui serait à acheter pour le reste.


Un coup les mises à jour faites et l’équipement procuré ils ne vous resterait qu’à attendre la belle saison mais non vous pouvez aussi pousser plus loin encore et il s’agit d’une étape simple et d’autant plus divertissante : Regarder des vidéos de pêche à charactère éducatif pour s’informer sur les techniques que vous pratiquez voir s’il n’y a pas de nouvelles façons pour travailler vos leurres, le positionnement de l’embarcation ou comment approcher un endroit pour la pêche à guai.


Chose que j’aimes bien mixer avec le coté éducation est aussi faire la maintenance de mes cannes et moulinets. Pour les cannes, très simple : Prendre un chiffon doux et de l’eau chaude et nettoyer la canne au complet. De la base à l’anneau final, tout doit être nettoyé. Le siège est une partie importante à vérifier et débarrasser de résidus d’algue, d’enduit pour les fils tressés et autres. Ensuite vient les œillets. La façon la plus simple est de prendre un coton tige (Q-Tip) et le passer dans chaque œillet. Si sur un d’entre eux des fibres restes accroché c’est un indicateur de dommage et le remplacer serait important pour éviter d’endommager votre fil et possiblement perdre un poisson et un leurre par le même fait. Un coup tout ceci effectué, vous voici prêt à passer à vos moulinets.


Pour les moulinets, tout dépendra de vos habiletés manuelles et du type d’équipement que vous utilisez. Pour ma part, chaque moulinet subit un démontage complet suivi d’un nettoyage complet, huile et graisse neuve. Pensez à remplacer votre fil au besoin. Un fil tressé profite d’une durée de vie utile plus grande que les monofilament, flurocarbone et copolymère. Un fil tressé dont l’intégrité est encore bonne (qui n’est pas complètement dé

coloré, effiloché ou qui brise lors du serrage d’un nœud) peut servir encore. Chose qui peut être fait est de renverser le fil dans son moulinet. Pour ce faire vous aurez besoin de 2 bobines vides. Transférez le contenu de votre moulinet sur la 1ere bobine, ensuite transférez le fil sur la prochaine et pour finir remettez le tout dans votre moulinet. Le résultat est que le fil qui était dans le fond de la bobine, qui n’a à peu près jamais vue le soleil et l’eau se retrouve sur le dessus et vous permet de rallonger la durée de vie du fil. Si vous avez du monofilament ou du flurocarbone, un remplacement à chaque saison est conseillé même pour un usage occasionnel car ces types de fils tolèrent mal les écarts de température et l’exposition au soleil.


Vous êtes maintenant rendu à vous dire « Que le bon temps arrive! ». Vos plans d’eau que vous voulez visiter sont choisis, vos achats sont faits. Les mises à jour sont complétées, vos cannes et moulinets sont fins prêt à l’action. Il ne vous reste qu’une dernière étape et c’est d’attendre que la saison arrive. Pour ceux d’entre nous qui ont une embarcation, que ce soit canot, kayak, chaloupe etc. il vous restera à faire les vérifications de routines que je couvrirai dans un prochain texte.



D’ici là, soyez patient, soyez prudent et bonne saison!

Pascal,

Bearded Bass Projekt.



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page